Anny LHOIR et Sophie KEBERS, notaires associés, SC Sprl, Jemappes

 

Anny LHOIR et Sophie KEBERS, notaires associés, SC Sprl

Jemappes

La vente publique

La vente publique est une vente aux enchères lors de laquelle les amateurs font des offres successives. Le montant le plus élevé formera le prix de vente, s’il est accepté par le vendeur. La vente publique se réalise exclusivement par un notaire.

La vente publique présente beaucoup de garanties au niveau de la rapidité, de la transparence et du juste prix que l'on peut obtenir : pour ces raisons, la loi impose cette procédure dans le cadre de certaines ventes judiciaires (lorsque la vente est ordonnée par un tribunal). On peut aussi recourir à cette procédure dans le cadre de ventes volontaires.

 

Les avantages de la vente publique

Le juste prix. La vente publique permet de réunir à un seul moment le vendeur et tous les amateurs. Le prix sera le résultat de la loi de l'offre et de la demande, dans un équilibre entre celui que veut obtenir le vendeur et celui que les candidats acquéreurs sont disposés à donner. Chacun reste libre. Si le vendeur estime que le prix qu'il espérait n'a pas été atteint, il peut retirer le bien de la vente. L'amateur, qui s'est fixé un budget, peut ne plus suivre s'il estime les enchères trop importantes.

La transparence. La vente publique offre aussi l'avantage de la transparence. Étant publique, elle est ouverte à tous les amateurs et le prix se forme au fur et à mesure des enchères. Tout le monde peut en suivre l'évolution et y prendre part ou pas, en fonction de son budget. 

La rapidité. Le vendeur épargne le temps nécessaire à la négociation: la vente peut dès lors être fixée très rapidement. L'acquéreur connaît également les délais qu'il lui faudra respecter pour disposer du bien.