Anny LHOIR et Sophie KEBERS, notaires associés, SC Sprl, Jemappes

 

Anny LHOIR et Sophie KEBERS, notaires associés, SC Sprl

Jemappes

La cohabitation de fait

Les partenaires qui souhaitent vivre ensemble, sans vouloir se soumettre aux règles du mariage ou aux règles de la cohabitation légale, peuvent cohabiter en « union libre », autrement dit être « cohabitants de fait ».

Chaque situation présente des avantages et des inconvénients : l’institution du mariage, considérée par certains comme une contrainte, procure un grand nombre de protections. La cohabitation légale permet de donner un statut intermédiaire aux couples qui ne souhaitent pas/ne peuvent pas se marier.

Qu’est-ce que l’union libre ?

Est considéré comme vivant en union libre, un couple qui entend s’installer sous un même toit de manière stable et durable. Aucun lien juridique n’est créé entre les partenaires, de sorte qu’ils restent parfaitement indépendants l’un de l’autre.

Cliquez ici pour découvrir :